LES ARTS VIVANTS FACE AU YOYO PANDéMIQUE

« Une blague circule dans le milieu théâtral : plus personne ne veut être programmé en janvier prochain », rapporte Solène Paré, qui devait monter L’art de vivre au Quat’Sous. De l’humour pour adoucir une réalité brutale : durant ce qui est normalement un mois important pour la scène, les arts vivants subissent une fermeture pour une deuxième année consécutive. © iSt...

Source: